Qu’est-ce que la fibre optique ?


Au cœur de l’Internet à très haut débit, la fibre optique repose sur une transmission de données sous forme d’impulsions lumineuses. Les câbles de fibres optiques se répartissent en deux catégories, multimode et monomode, pour les courtes et les longues distances.


Des années durant, le réseau cuivre a été le support de la téléphonie, puis de l’Internet. Ce réseau est désormais supplanté par la fibre optique. Pourquoi ? La raison est simple. Cette technologie permet de transmettre plus d’informations, et plus rapidement.


Pour fonctionner, la fibre optique exploite la lumière, qui présente la particularité de se déplacer très vite. Les données circulent-elles par conséquent à la vitesse de la lumière ? Pas tout-à-fait. Les transmissions s’effectuent 30% plus lentement que la lumière. Mais cela représente déjà un bond en termes de débit.



Comment fonctionne la fibre optique ? Des données transmises sous forme de signaux lumineux


Ainsi, les données sont transmises par des fils, en fait des fibres de verre ou de plastique, et ce, sous forme de signaux lumineux. Ces fibres utilisables, de quelques-unes à près de 200, sont donc réunies au sein d’un même câble en fibre optique.


Ce câble compte d’autres composants cependant. La fibre est ainsi constituée d’une âme (ou cœur), d’une gaine optique, d’un revêtement, de fibres de renforts et d’une gaine de câble, qui représente une protection.


Le choix de ces matériaux et la structure-même du câble ne doivent rien au hasard. Ils visent en effet à maximiser l’indice de réfraction. Et cela est essentiel, puisque cet indice détermine la capacité de la lumière à se propager, et donc de l’information à circuler.


Très simplement, plus la lumière se propage vite, et plus l’information circule rapidement. Le câble, grâce aux fibres optiques qu’il renferme, n’a d’autre fonction que de transporter un signal lumineux. Et ce signal est émis par l’intermédiaire d’une LED, c’est-à-dire une diode électroluminescente, ou d’une diode laser – plus coûteuse, mais aussi plus performante.


Pour émettre ce message lumineux, des équipements spécifiques sont installés à chaque extrémité de la fibre optique, pour transformer les signaux électriques en signaux lumineux d’abord, puis en sens inverse à la réception.


Des appareils, appelés des répéteurs, peuvent en outre être installés.



fonctionnement de la fibre optique fonctionnement de la fibre optique


Quels sont les types de câbles en fibre optique ? Une fibre monomode ou multimode selon la distance


Les répéteurs s’avèrent indispensables en fonction de la longueur du câble optique, en particulier dans le cas des câbles sous-marins de plusieurs milliers de kilomètres. Ils amplifient le signal, par intervalles, pour lui permettre de parcourir de longues distances.


Les câbles optiques se répartissent en deux grandes catégories : les fibres optiques multimodes et monomodes. En fonction des distances, certains câbles seront privilégiés. Le chemin à parcourir est long ? Dans ce cas, c’est la fibre monomode qui s’impose.


Son âme, d’un diamètre plus petit, réduit l’affaiblissement du signal en isolant la lumière sur un faisceau unique. Sa capacité à transmettre de l’information à plus longue distance n’est cependant pas le seul atout de la fibre monomode.


Avec comme source un laser plutôt qu’une LED, elle affiche également une bande passante largement supérieure à celle de la fibre multimode. Mais cette dernière a l’avantage d’être plus économique.


La fibre multimode est donc la catégorie de référence sur les petites distances. Son âme, ou cœur, présente un diamètre supérieur, permettant à plusieurs impulsions lumineuses de se propager de manière simultanée. La contrepartie ? Une perte de signal accrue.



Quels sont les types de câbles en fibre optique ? Une fibre monomode ou multimode selon la distance


Plus complexe et coûteuse que le cuivre, la fibre optique répond cependant aux nouveaux besoins des utilisateurs, de plus en plus nombreux à vouloir profiter de connexions Internet large bande.


La fibre offre en effet des avantages considérables. Tout d’abord, la latence est très faible, et la fibre est insensible aux perturbations électromagnétiques, contrairement au cuivre : la connexion en fibre optique est donc très stable. Ensuite, ses débits très élevés sont désormais indispensables pour connecter les réseaux informatiques des entreprises, et supporter les nouveaux usages de leurs salariés, de plus en plus gourmands en débit, comme la téléphonie sur IP, et bien d’autres encore.


Par exemple, pour une entreprise en pleine transformation digitale, l’utilisation du Cloud ou de divers SaaS (Software as a Service) est devenue incontournable. Dans ce cas, une connexion puissante et stable est essentielle. De même que pour développer le travail collaboratif, avec l’échange de fichiers lourds, des visioconférences, des outils collaboratifs en ligne, l’accès à un VPN…


Opter pour la fibre, c’est aussi choisir un service haut de gamme et sûr, avec une sécurisation des accès, des débits symétriques et garantis, et différents services d’accompagnement.



Les différentes technologies de la fibre optique


Différents types de réseaux fibres sont en effet déployés et interconnectés sur tout le territoire. Les principaux se cachent derrière des acronymes comme FTTH (Fiber to the Home), FTTB (Fiber to the Building), FTTLa (Fiber to the Last amplifier), FTTN (Fiber To The Node), FTTO (Fiber to the Office) et FTTDP (Fiber To The Distribution Point), FTTE (Fiber To The Enterprise), ou encore FON (Fibre Optique Noire).

  • check

    La FTTH


La « Fiber To The Home » (« Fibre jusqu’au domicile ») repose sur une architecture « mutualisée ». Le débit est partagé entre les utilisateurs se trouvant sur un même “arbre optique”.


C’est l’architecture qui est aujourd’hui déployée sur l’ensemble du territoire, et qui raccorde la majorité des locaux (logements et établissements professionnels) en fibre optique.



  • check

    La FTTO


La « Fiber To The Office » (« Fibre jusqu’au bureau ») est un lien fibre optique point-à-point, c’est-à-dire depuis le Nœud de Raccordement Optique de l’opérateur, directement jusqu’au local de l’entreprise. C’est une fibre dédiée, avec un débit symétrique et 100% garanti, et réservé à l’usage exclusif du site raccordé. Cette technologie plus fiable en termes de débit et de garantie de temps de rétablissement est plus adaptée à des usages professionnels.



  • check

    La FTTE


La « Fiber To The Enterprise » (« Fibre jusqu’à l’entreprise »), comme la FTTO, fonctionne grâce à une architecture point-à-point, du Nœud de Raccordement Optique de l’opérateur jusqu’au local de l’entreprise.


Mais contrairement à la FTTO, la FTTE s’appuie sur l’architecture déployée pour le réseau FTTH. Cependant, FTTE et FTTO ont des garanties identiques : débit 100% symétrique et garanti, réservé exclusivement au site raccordé. La FTTE est également adaptée à des usages professionnels.



  • check

    La FTTLa, et la FTTB


La FTTLa ou « Fiber To The Last amplifier » (« Fibre jusqu’au dernier amplificateur ») permet d’amener la fibre jusqu’à une armoire de rue. Mais le lien entre l’armoire de rue et le local de l’usager est en câble coaxial. On ne peut donc pas vraiment parler de raccordement fibre optique, car la fibre optique ne parvient pas jusqu’au logement ou local professionnel.


La FTTB ou « Fiber To The Building » (« Fibre jusqu’à l’immeuble ») fonctionne sur le même principe que la FTTLa, mais le point de terminaison fibre/coaxial est sur l’emprise privée de l’immeuble.



Pour répondre aux usages exigeants des entreprises, les professionnels peuvent heureusement s’affranchir de la complexité de ces technologies sous-jacentes. Comment ? En prenant conseil et en souscrivant un abonnement fibre optique auprès d’un opérateur.



Les solutions fibre optique de Bouygues Telecom Entreprises


Bouygues Telecom Entreprises propose plusieurs accès Internet très haut débit aux professionnels : la Fibre Entreprise Sécurisée sans engagement, la Fibre Entreprise Sécurisée et la Fibre Entreprise Dédiée Sécurisée.


Avec chacune de ces offres, vous bénéficierez de débits garantis, et de garanties de temps d'intervention (Fibre Entreprise) ou de rétablissement (Fibre Entreprise Dédiée). Vous profiterez également de services tels que la supervision des accès 24H/7J, ou une “connexion back-up” automatique en 4G en cas de coupure.


Votre entreprise est-elle prête à découvrir les avantages du très haut débit, et à passer à la fibre dédiée ?

Découvrez nos solutions fibre optique entreprise


chevron_left Voir toutes les définitions
close

Vous souhaitez demander un devis

Les champs suivis d'un ( * ) sont obligatoires

Votre demande a bien été prise en compte !
Nos conseillers reviendront vers vous
dans les plus brefs délais.