Avec la 5G, l’industrie du futur est déjà là !

Après les géants de la Tech (GAFAM), les groupes industriels sont parmi les plus engagés en matière de R&D. Les budgets alloués se comptent en milliards d’euros et la 5G pourrait bien représenter un axe majeur de leur développement.

 


On s’accorde à reconnaître souvent que l’industrie française souffre d’un manque de compétitivité par rapport à son voisin allemand mais aussi par rapport au reste du monde. Si l’excellence de la production industrielle française n’est jamais remise en question, elle est néanmoins à la recherche de leviers d’optimisation des coûts. Produire plus vite et mieux, offrir de meilleures conditions de travail pour attirer les talents… Les défis à relever sont nombreux et la 5G ouvre de nouvelles perspectives.

Opportunité N°1 : une productivité optimisée !

Si l’on s’en réfère à une tribune[1], publiée dans les Echos, d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, l’industrie 4.0 offre une perspective de générer plus de 30% de gain de productivité. « L’avènement de la 5G fournira au monde de l’industrie, les moyens de connecter ses infrastructures afin de digitaliser les hommes et les machines dans une dynamique d’optimisation des flux de production », note Antoine Ribaud, Expert 5G au sein du Groupe Bouygues.

La connectivité 5G permet d’assurer la couverture de sites de production très étendus. Les débits optimisés et la capacité à intégrer de nombreux capteurs pour assurer une maintenance préventive et prédictive des outils de production constituent une perspective de fiabilisation de l’industrie 4.0.

Opportunité N°2 : améliorer l’efficacité et la sécurité des techniciens

L’intégration des nouvelles technologies de production (telles que la réalité augmentée ou la réalité virtuelle ou encore les télé opérations), offre davantage de sécurité aux collaborateurs. Les chaînes de production modulaires deviendront envisageables grâce à la technologie haut débit sans fil et permettront d’adapter plus aisément la production aux attentes du marché.

Opportunité N°3 : maîtriser les coûts de production

Modularité, flexibilité et adaptabilité des outils de production seront la règle dans l’Industrie 4.0 car la 5G permettra d’intégrer des applicatifs multipliant l’automatisation et la robotisation.

Les débits optimisés et la capacité à intégrer de nombreux capteurs pour assurer une maintenance préventive et prédictive des outils de production constituent une perspective de fiabilisation de l’industrie 4.0.

Opportunité N°4 : généraliser la réalité virtuelle et augmentée

« L’industrie 4.0 va drastiquement changer les habitudes et les méthodes des travailleurs au sein des sites industriels et notamment des usines de production », affirme Antoine Ribaud. La diffusion du très haut débit dans ces environnements va permettre une évangélisation massive des technologies digitales, au premier rang desquelles les services de réalités augmentée et virtuelle mais aussi des équipements intelligents. Ces derniers permettront une amélioration de la formation et de la sécurité des ouvriers et des opérateurs.

Opportunité N°5 : plus de conforts pour les ouvriers

Dans une enquête diligentée par L’usine du futur, il apparaît que les français fondent beaucoup d’espoirs sur l’Industrie 4.0. 88 % la perçoivent comme innovante, 74 % comme plus sûre. Mais 75 % des sondés considèrent que l’usine du futur offrira de meilleures conditions de travail et 73 % des métiers plus valorisants.

Avec le développement combiné de l’IoT et des textiles intelligents, des tenues de travail intelligentes, connectées en temps réel, pourront informer le responsable de chaîne de l’état de fatigue et de la pénibilité de la tâche accomplie par le collaborateur en vue d’adapter les temps de pause de façon proactive. Un moyen d’améliorer les conditions de travail autant que l’efficacité des équipes, tout en préservant la santé des opérateurs en garantissant un meilleur roulement des équipes pour ne pas affecter la productivité.

Opportunité N°6 : une meilleure information

Anticiper les problèmes de production, vérifier la qualité des produits finis, identifier les défauts de fabrication ou encore les pannes affectant les machines-outils avant qu’elles ne se produisent, les machines industrielles couplées à un réseau radio haut débit sont une promesse de transparence et de réactivité. Des équipes mieux formées et mieux informées, c’est autant de stress épargné aux salariés de l’industrie.

Opportunité N°7 : des produits plus personnalisables

Offrir un produit sur-mesure, personnalisé tout en produisant en masse. Avec la 5G, la multiplication des robots, le recours à la fabrication additive ou encore l’implantation de chaînes de production intelligentes et adaptatives, ouvrent la voie à la « mass-personnalisation ». Une tendance qui impactera de nombreuses fonctions au sein des entreprises, du marketing à la production en passant par la conception et la simulation.

Opportunité N° 8 : des tarifs plus compétitifs

Les usines intelligentes permettent de produire des produits d’exception en petite série. En limitant les coûts liés au stockage des productions de masse, en fiabilisant l’outil de production, en s’inscrivant dans une dynamique de fabrication à la demande, les coûts de production baissent au profit du consommateur final.

[1] https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/lindustrie-40-nest-pas-une-option-pour-notre-economie-1160455

 

Je souhaite être recontacté à ce sujet