FTTH, FTTO, FTTE, FTTLa ou encore FTTN, ces acronymes ne vous disent rien ? Ils sont pourtant la solution aux besoins en Très Haut Débit et donc en fibre optique de votre entreprise. Selon le dimensionnement de vos usages professionnels et l’éligibilité de votre territoire à la fibre optique, vous n’aurez plus qu’à choisir la meilleure solution. Découvrez comment choisir la fibre qui convient le mieux à vos besoins.

Fibre optique professionnelle : testez votre éligibilité 

Depuis février 2013, la France s’est engagée dans un Plan Très Haut Débit fixant des objectifs de couverture du territoire assez ambitieux. Ce plan à l’origine destiné à prendre fin en 2022 a été récemment repoussé à 2025 puis à 2030 pour certaines régions comme la Bretagne. Cependant, les zones urbaines et péri-urbaines sont de mieux en mieux raccordées. En 2019, 23% des entreprises étaient raccordées à la fibre optique selon une enquête réalisée par Covage.  Les écarts entre zones rurales (7% de raccordement) et l’Ile de France (42% de raccordement) montrent encore la disparité des couvertures et la nécessité de bien vérifier son éligibilité à la fibre. Pour cela, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) a développé une cartographie mise à jour quotidiennement au gré des déploiements. 

Pour vérifier que votre entreprise peut bénéficier d’un raccordement à la fibre optique, rendez-vous sur le site de l’Arcep et testez dès maintenant si vous êtes éligible à la fibre

FTTH, FTTO, FTTE, FTTLa, FTTB : le point sur les différentes fibres optiques 

  • FTTH : pour des usages professionnels modérés

Le FTTH « Fiber To The Home » ou « Fibre jusqu’au domicile »  est l’architecture qui est aujourd’hui déployée sur l’ensemble du territoire avec un objectif de 80% des locaux (logements et établissements professionnels) en fibre optique. Le FTTH permet aujourd’hui d’atteindre des débits jusqu’à 1Gbps en descendant et plusieurs centaines de Mbps en montant. Elle convient à tous les usages personnels des particuliers et à des usages modérés pour les entreprises (usages bureautiques et collaboratifs essentiellement) 

Ce réseau fibre optique reposant sur une architecture dite « mutualisée ».  Elle raccorde le NRO (Nœud de Raccordement Optique) jusqu’au point de mutualisation desservant un immeuble ou un ensemble de locaux. A partir de ce point de mutualisation, l’architecture de la fibre est éclatée dans une structure appelée arbre, qui va permettre d’adresser l’ensemble des locaux raccordés à l’échelle d’un immeuble ou d’un quartier. Le débit est donc partagé entre les utilisateurs se trouvant sur un même arbre optique. 

En cela, le FTTH ne permet pas de garantir un débit montant ou de s’assurer d’une sécurité optimale. Elle n’est pas recommandée pour tous les usages critiques d’entreprises (traitement de données sensibles, activités nécessitant une continuité de service sans failles, etc..) 

  • FTTO : pour une sécurisation maximale de son réseau professionnel

La FTTO « Fiber To The Office » ou « Fibre jusqu’au bureau » est une architecture fibre optique qui permet de déployer un lien point-à-point depuis le NRO (Nœud de Raccordement Optique) de l’opérateur jusqu’au local de l’entreprise. C’est une fibre dédiée qui offre à l’entreprise un débit symétrique et 100% garanti, à l’usage exclusif du site raccordé. 

C’est une solution professionnelle plus robuste en termes de débit et de garantie de rétablissement, mais aussi plus onéreuse que le FTTH ; elle convient parfaitement à des usages professionnels. Elle permet également d’ajouter une brique cybersécurité optimisée pour les usages des entreprises. 

  • FTTE : pour des usages professionnels classiques 

Le FTTE « Fiber To The Entreprise » ou « Fibre jusqu’à l’entreprise », est comme la FTTO. Chez les opérateurs, elle prend parfois d’autres noms comme fibre mutualisée sécurisée ou FTTH + ou encore FTTH garantie. 

Elle repose sur une architecture point-à-point du Nœud de Raccordement Optique de l’opérateur jusqu’au local de l’entreprise. A la différence de la fibre FTTO, la FTTE s’appuie sur l’architecture déployée pour le réseau FTTH. Comme pour le FTTH, le lien optique est déployé en point-à-point depuis le NRO jusqu’au point de mutualisation, mais la fibre est d’une certaine façon dédiée et non éclatée comme pour le FTTH, ce qui assure une connexion unique jusqu’à l’entreprise. 

Les garanties du FTTE sont identiques à celles du FTTO : débit 100% symétrique et garanti, à l’usage exclusif du site raccordé. Elle est à privilégier pour les entreprises dont les usages sont grandissants. Son coût est généralement inférieur à la fibre dédiée FTTO.

  • FTTLa et FTTB : des fibres optiques qui n’en sont pas vraiment 

La FTTLa « Fiber To The Last amplifier » ou « Fibre jusqu’au dernier amplificateur » est une technologie qui permet d’amener la fibre du réseau de l’opérateur jusqu’à une armoire de rue. Le lien entre l’armoire de rue et le local de l’usager est ensuite déployé en câble coaxial. De toutes les technologies FTTH, FTTO, FTTE, le FTTLa est la seule qui ne peut être qualifiée de raccordement fibre optique. En effet la fibre optique n’arrive pas jusqu’au logement ou local professionnel. En outre le câble coaxial ne permet pas d’atteindre les mêmes performances que la fibre optique en termes de débit ou de robustesse (résistance aux perturbations et vieillissement).

Le FTTB « Fiber To The Building » ou « Fibre jusqu’à l’immeuble » repose sur le même principe que le FTTLa, mais le point de terminaison fibre/coaxial est sur l’emprise privée de l’immeuble.

Usages professionnels : FTTH, FTTO, FTTE, laquelle choisir ? 

Dans un premier temps, il est nécessaire d’auditer ses usages pour connaître son besoin en débit. On a l’habitude de considérer qu’un employé en usages bureautiques consomme 8 Mbps. Cette donnée est dans un premier temps à multiplier par le nombre de collaborateurs.

La fibre pour passer dans le cloud 

Ensuite il est nécessaire de se poser la question des usages de votre entreprise. En effet, quelle est la raison de votre besoin en Très Haut Débit ? 

L’un des usages potentiels du THD est l’utilisation du Cloud notamment dans les projets de transformation digitale. Il permet en effet une migration des solutions en mode SaaS (Solutions as a service) et un service accessible sans faille.  Dans ce cas, une fibre FTTH à moindre coût peut convenir à une PME au début de sa transformation. 

La fibre pour développer la collaboration 

Le Très Haut Débit participe aussi l’utilisation de tous les outils collaboratifs et à l’échange de fichiers de plus en plus lourds. Dans le cas d’une entreprise multi-site la fibre FTTE ou FTTH avec une brique de sécurité permet aussi la sécurisation des accès grâce à l’utilisation de VPN (Virtual Private Network). 

La fibre pour garantir un service haut de gamme et unifié

Nomade, sur un site distant, au siège, le Très Haut Débit permet à la fois la sécurisation des accès et la collaboration à distance sans dégradation de l’environnement de travail.  Avec la fibre FTTO, vous pouvez profiter d’un débit symétrique et garanti sur plusieurs services : téléphonie, internet, VPN. Vous pouvez également migrer vos applis métiers et leurs données sur le Cloud, déployer des solutions de communications unifiées et interconnecter plusieurs sites. C’est la solution la plus globale et la plus évolutive. 

Plusieurs formules d’abonnement et de déploiement existent, pour choisir la meilleure fibre optique pour votre entreprise, votre opérateur sera votre meilleur conseiller ! 

Je souhaite être recontacté à ce sujet