Le réseau Internet est tellement utilisé qu’on en oublierait qu’il en existe d’autres, ceux qui reposent sur l’interconnexion.

Pourtant, la mondialisation, la transformation numérique ont changé la donne et – face à tous ces changements structurels – l’interconnexion sera assurément et dans les jours à venir le nerf de la guerre en entreprise. Pourquoi ? Explications…

L’intérêt pour une entreprise de mettre en place une stratégie de transformation numérique n’est plus à prouver. Ce virage à ne pas manquer est le garant de la productivité des années à venir, un véritable levier de croissance. En 2021, 51% du PIB mondial se dégagera des activités numériques.

Pourtant ces solutions numériques qui reposent sur Internet sont susceptibles d’être menacées. Les cyber attaques sur le réseau public sont en effet en hausse. En janvier 2019, le baromètre de la cyber-sécurité des entreprises publié par le CESIN établissait que 80% des entreprises françaises avaient subi une cyber-attaque au cours des 12 derniers mois. Ceci avec des pertes financières pouvant faire grimper la facture jusqu’à 220 milliards d’euros.

Cet état des lieux a fait prendre conscience aux entreprises qu’un changement de paradigme s’imposait. Une transition de l’usage de l’internet vers l’interconnexion, c’est-à-dire de migrer d’un réseau public à un réseau privé. Une solution de plus en plus envisageable. Auparavant, les entreprises qui recouraient à l’interconnexion le faisaient notamment pour assurer la poursuite de leur activité en cas de problème majeur. Aujourd’hui, la situation a évolué et l’interconnexion couvre désormais les opérations quotidiennes des entreprises.

Pour découvrir la suite, rendez-vous sur journaldunet.com.

Je souhaite être recontacté à ce sujet