Qu’il s’agisse de la protection ou de la charge, les accessoires destinés aux terminaux mobiles (particulièrement dans le cadre d’usages professionnels) doivent répondre à certains critères pour assurer leur pleine efficacité… 

Les chiffres parlent d’eux même ! Un écran d’iPhone cassé, c’est entre 300€ et 400€ de coût de réparation. Sans compter le temps d’immobilisation du terminal, entre quelques heures et quelques jours, pendant lequel le collaborateur risque d’être pénalisé dans son activité… C’est ainsi que 85 % des accessoires vendus par les opérateurs BtoB concernent la protection des mobiles.

La protection en deux options

La première option consiste à adopter des terminaux plus robustes, comme ceux de la gamme Crosscall, dont la protection est renforcée par des écrans incassables et des normes prévues pour un usage militaire. Mais entre robustesse et design, il faudra alors choisir… !  C’est pourquoi ce type de solutions – moins esthétique – est généralement privilégié par les entreprises dont les collaborateurs travaillent en plein air ou dans des conditions plus extrêmes que derrière un joli bureau. 

La seconde consiste à choisir un pack coque + protège écran qui garantit à l’utilisateur d’amortir tous les chocs en cas de chute du terminal. Pour la coque, ne faites pas le choix d’un achat en ligne incertain dans le but d’économiser quelques euros. En effet, les premières coques de qualité tournent autour de 10€HT et n’excèdent pas 20€HT pour les coques renforcées (plus couvrantes et plus denses). Même constat pour les protège-écrans, l’important est de choisir un verre trempé. Certains sont même garantis à vie par le fabricant, qui vous le remplacera si jamais il venait à céder. 

Charge, à chacun son port ! 

Après la protection, les accessoires qui permettent une charge rapide et en mobilité font partie des accessoires les plus demandés par les entreprises. En effet, pour les collaborateurs nomades, il est judicieux de s’équiper d’un chargeur de voiture. Il en existe de plusieurs types. Il faut avant tout s’assurer de bien sélectionner un chargeur compatible avec le terminal. Deux critères sont alors à regarder : 

  • Le port : il existe encore une différence entre les port Apple (Lightning) et le reste du monde (USB-C). Dans tous les cas, il faut également considérer le véhicule. Offre-t-il un branchement classique “allume-cigare” ou un port USB ? Une fois ces deux critères observés, votre choix est fait ! 
  • La vitesse de charge : la demande des professionnels s’oriente de plus en plus du côté de la vitesse de charge. Le OnePlus 7 Pro par exemple promet 60 % de charge en moins de 30 minutes. Certains Huawei sont également proposés avec un système de charge ultra-rapide. Cependant, attention, si vous achetez un chargeur non vendu avec le terminal, vérifiez bien que le mobile est capable d’absorber la vitesse de charge proposé par le chargeur. 

Enfin, tournez-vous vers votre opérateur. De plus en plus d’offres comprennent des packs accessoires. Par ailleurs, bientôt les entreprises pourront louer les terminaux au lieu de les acheter. Ces offres seront proposées dans une démarche servicielle pour une utilisation optimisée du terminal… Une opportunité de souscrire à des offres de protection et d’entretien des smartphones afin de limiter les coûts de réparation et remplacement des nombreux terminaux d’une flotte mobile ! 

 

Je souhaite être recontacté à ce sujet