La téléphonie VoIP est une technologie qui permet d’utiliser la puissance du protocole Internet pour accéder au réseau téléphonique. Une solution s’inscrivant dans le mouvement vers le tout IP. Pourquoi vouloir s’appuyer sur Internet pour la téléphonie, et comment cela fonctionne-t-il ? Nous allons répondre à toutes ces questions… et bien d’autres.

Il y a quelques temps, il était compliqué de se repérer dans “la jungle” des réseaux de communication. Chaque opérateur utilisait ses propres technologies : réseau téléphonique commuté (RTC) pour passer et recevoir des appels téléphoniques, réseau Transpac pour le minitel et les services bancaires, nanoréseau dans les salles de classe, etc.

La révolution est arrivée avec la montée en puissance du TCP/IP. Il s’agit tout simplement du protocole d’Internet, lequel s’est diffusé très rapidement au sein des entreprises. Elles ont ainsi pu abandonner l’utilisation de protocoles propriétaires au profit de ce standard montant, afin de créer des réseaux locaux, ou LAN, capables de connecter tous les bureaux.

Avec l’expansion d’Internet, tous ces réseaux informatiques ont progressivement été reliés entre eux. C’est pourquoi Internet est souvent désigné comme le réseau des réseaux. C’est une infrastructure de communication multiservice, commune à tous. Tout comme une autoroute, Internet peut être emprunté librement. Vous ne payez pas – en général – pour l’utilisation des services d’Internet, mais pour l’accès au réseau, auquel vous êtes connecté par un Fournisseur d’Accès à Internet, ou FAI.

La logique-même d’Internet, celle d’être une autoroute de l’information globale, ouverte et mutualisée, fait que les opérateurs l’ont rapidement adoptée pour acheminer les communications téléphoniques.

 

Comment fonctionne la téléphonie VoIP ? 

Pour faire transiter des appels sur Internet, il convient d’adapter le signal “voix” à un réseau où tout transite par essence sous la forme de paquets de données numériques. Pour y parvenir, les experts du Net ont tout simplement mis en place des protocoles dits de Voix sur IP, ou VoIP.

Il est important cependant de distinguer la VoIP et la Téléphonie VoIP :

La Voix sur IP “simple” permet à deux personnes de passer des appels au travers d’Internet, mais cela n’implique pas forcément l’accès au réseau téléphonique classique. 

Par exemple, deux personnes qui communiquent au travers de Skype se parlent sans passer par le réseau téléphonique classique, le RTC : c’est Skype qui assure la communication, directement au travers d’Internet. En contrepartie, la communication n’est possible que si chaque partie dispose de Skype sur son ordinateur, le protocole utilisé ici étant propriétaire. Ce n’est donc pas de la téléphonie VoIP, mais simplement de la VoIP.

En revanche, le téléphone fixe que vous branchez à l’arrière d’une box Internet est une application pratique de la téléphonie VoIP. Le terminal utilise Internet pour le transfert des données, mais il peut appeler n’importe quel numéro de téléphone relié au réseau RTC, et vice versa. Et la personne qui cherche à vous joindre n’a pas besoin d’utiliser elle-même de la téléphonie VoIP. Seule la téléphonie VoIP, ou téléphonie IP (ToIP), est capable d’assurer l’accès au réseau classique de téléphonie.

 

SIP, le protocole de référence de la téléphonie VoIP

Les protocoles VoIP sont nombreux. Pour acheminer des appels voix sur Internet, les opérateurs ont longtemps utilisé le H.323. Ce standard ouvert créé par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications) fait transiter des communications comprenant audio, images et données sur Internet.

Le H.323 a cédé progressivement la place à un autre protocole ouvert, le SIP (Session Initiation Protocol). Le SIP est apparu à la fin des années 1990 et permet de gérer tout type de communications en temps réel, texte, voix ou vidéo. Ce protocole est standardisé par l’IETF (Internet Engineering Task Force), qui a créé la plupart des protocoles d’Internet. Là où le H.323 avait été préconisé par les acteurs des télécommunications, le SIP est soutenu par les créateurs d’Internet. Ceci explique pourquoi ce standard s’est rapidement imposé, et sert aujourd’hui de base à la plupart des systèmes de téléphonie par Internet professionnelle.

Toutefois, il ne suffit pas d’un protocole VoIP pour accéder à de la téléphonie sur IP. Il faut également des opérateurs pour assurer la jonction avec le réseau téléphonique public. C’est ce qu’on appelle du SIP trunking (“jonction SIP” en anglais). Le Trunk SIP permet de faire correspondre une ligne SIP avec une ligne téléphonique classique, représentée par son numéro de téléphone. C’est le Trunk SIP qui transforme la VoIP en téléphonie VoIP.

Voici le détail de l’architecture Trunk SIP de Bouygues Telecom Entreprises, BSIP :

trunksip

trunksip

 

Comment accéder à la téléphonie VoIP en entreprise ? 

À terme, le réseau téléphonique commuté (RTC) français est appelé à disparaître, au profit du seul réseau Internet. La question du passage ou non à une solution VoIP ne se pose donc pas. Les travaux dans votre entreprise commenceront alors par lamise en place d’une infrastructure IP au sein de vos locaux : présence de prises réseau dans chaque bureau et connexion à Internet, assurée par une ligne de type ADSL, SDSL ou fibre optique.

Une fois la connexion active, plusieurs solutions VoIP s’offrent aux professionnels. Pour ceux n’ayant besoin que de quelques lignes téléphoniques indépendantes, il est tout à fait possible de connecter des téléphones VoIP compatibles SIP sur les prises réseau de l’entreprise, puis de les associer à des lignes de téléphone classiques, via un abonnement souscrit auprès d’un opérateur de téléphonie pouvant fournir du Trunk SIP.

Mais cela serait passer à côté des bénéfices procurés par un système téléphonique d’entreprise basé sur un autocommutateur téléphonique privé (IPBX), ou hébergé dans le cloud (Centrex IP). Ce dernier offre de nombreux avantages :

  • un numéro unique pour appeler l’entreprise, lié à un standard ou un accueil vocal interactif ;
  • des postes internes reliés directement entre eux, avec transfert et interception d’appels ;
  • une prise en charge des appels simultanés et des conversations à trois ;
  • une messagerie et une musique d’attente personnalisées.

Mieux, les nouveaux contrats de téléphonie fixe associés à la VoIP proposent souvent des communications illimitées. Un atout pour faire baisser le montant des factures de téléphone.

 

Quel poste téléphonique utiliser ? 

Du côté des postes téléphoniques compatibles VoIP, les modèles vont du combiné traditionnel, avec ou sans-fil, au standard complet. Les pieuvres téléphoniques seront pour leur part adaptées aux appels en conférence, depuis une salle de réunion par exemple.

N’oublions pas non plus les softphones. Ce sont des logiciels de téléphonie librement installables sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Point important, ils restent utilisables hors des murs de l’entreprise, où ils pourront continuer à recevoir et envoyer des appels, comme au bureau. Ils permettent donc une mobilité complète, et faciliteront vos futures sessions de télétravail à distance.

Comme nous venons de le voir, l’un des avantages de la téléphonie VoIP est qu’elle permet également d’ouvrir la voie à des solutions de communications unifiées, et à la convergence fixe-mobile !

 

Le réseau RTC cessera bientôt d’être opérationnel sur le territoire français. Avez-vous déjà réfléchi à quelle solution de téléphonie VoIP choisir pour votre entreprise ?

Je souhaite être recontacté à ce sujet