Le télétravail est de plus en plus pratiqué. Cette évolution qui bénéficie à la fois aux employés et aux entreprises nécessite cependant quelques adaptations des méthodes de management. Explications.

Le télétravail connaît aujourd’hui une popularité croissante. Installée depuis longtemps aux États-Unis, où 43% de la population active affirme aujourd’hui travailler régulièrement à distance, la tendance prend aussi dans l’hexagone. Près de 17% des Français télétravaillent ainsi plus d’une journée par semaine. Et la tendance n’est pas près de s’inverser : la plupart des grands groupes ont ainsi mis en place des dispositifs de télétravail. Une excellente nouvelle pour les travailleurs, comme pour les entreprises. Plusieurs études montrent en effet que les individus qui travaillent régulièrement à distance sont plus productifs, moins souvent malades, plus heureux, et ont moins de chances de démissionner que leurs homologues qui demeurent à leurs bureaux. Cette tendance est accompagnée à la fois par une volonté politique (plus de bien-être, moins de pollution) et par l’innovation technologique qui la sous-tend : Très Haut Débit, outils collaboratifs, solutions de communications unifiées. Toutefois, le télétravail peut représenter un véritable défi pour un manager. En effet, gérer une équipe à distance implique d’adapter légèrement ses méthodes opérationnelles. Voici comment tirer le meilleur parti de cette évolution.

“La plupart des grands groupes ont ainsi mis en place des dispositifs de télétravail.”

Penser “objectif” et non “flicage”

Lorsqu’un individu travaille à distance, il est naturellement moins facile de suivre son activité que lorsqu’il se trouve installé au bureau en face du vôtre. D’un autre côté, le télétravail implique une certaine souplesse, une certaine confiance envers les employés : leur envoyer dix emails par jour pour être tenu au courant de leurs avancées n’est donc pas une option. C’est pourquoi il est important de définir à l’avance des objectifs bien précis, avec des jalons temporels pour chacun d’entre eux. Il existe, en outre, d’excellents outils de management à distance. C’est le cas de BambooHR, une plateforme de ressources humaines intuitive pour évaluer et récompenser ses équipes une tâche après l’autre. Ou encore de logiciels de gestions de projet comme Teamwork, Asana ou Trello, qui permettent de définir différents objectifs avec date de rendu, personnes impliquées et avancement. Des applications métiers spécifiques sont aussi disponibles dans chaque secteur d’activité.

Miser sur la communication

Lorsqu’on partage le même bureau, la communication se fait tout naturellement. Pour éviter mésententes et quiproquos, il est primordial de maintenir une communication fluide et réciproque en dépit de la distance. Heureusement les outils ne manquent pas. Outre les emails, les solutions de communications unifiées facilitent les échanges informels et permettent de demander rapidement des informations sur l’avancement d’un projet ou le retour d’un client. En outre, ce type d’outil est excellent pour maintenir le lien de certains employés qui travaillent à distance la majorité du temps. En effet, il est important de maintenir une vie d’entreprise.

“Il est primordial de maintenir une communication fluide et réciproque en dépit de la distance.”

Créer des rendez-vous

Organiser une réunion lorsque certains employés se trouvent à distance nécessite quelques précautions. Le télétravail ne doit pas désorganiser un service. On peut également se simplifier la tâche en recourant à un assistant virtuel spécialisé dans la prise de rendez-vous, comme JulieDesk ou x.ai. Très pratiques, ces systèmes mettent à disposition du manager un bot qui se charge de contacter les différents participants par email pour leur proposer une date correspondant à leurs disponibilités, puis leur envoie une invitation et un rappel le moment venu. Bonus : le bot jongle facilement avec les différences de fuseau horaire, très utile si certains employés se trouvent à l’étranger.

Opter pour la vidéo !

93% de la communication est non-verbale : pour bien gérer ses équipes à distance, il est donc capital de ne pas se contenter d’échanger par email et de prévoir régulièrement des appels, ou de préférence des vidéoconférences avec ses employés pour faire un point rapide sur la manière dont un projet avance, demander leur retour suite à un rendez-vous, ou tout simplement évaluer leur humeur et leur satisfaction au travail. Ces appels sont aussi l’occasion d’engager des échanges plus personnels, qui permettent d’établir du lien, se font naturellement au bureau et peuvent manquer lorsque l’on se trouve à distance.

Vous l’avez compris, le télétravail demande une méthode de travail rodée et un management repensé. Les outils numériques se révèlent être très efficaces pour accélérer cette acculturation à de nouvelles méthodes. Il ne faut donc pas hésiter à les intégrer à votre projet.

Téléchargez notre livre blanc sur le télétravail.

Je souhaite être recontacté à ce sujet