Qu’est-ce qu’un réseau WAN hybride ?


Véritable atout pour les entreprises, le WAN hybride leur permet de créer un réseau informatique global, multi-site et sécurisé. Cette technologie va bien plus loin que les solutions utilisées jusqu’alors. Pour la comprendre, il est essentiel d’en saisir toutes les subtilités.



WAN ?


La somme des réseaux exploités par une entreprise constitue ce qu’on appelle le réseau WAN (Wide Area Network), ou réseau étendu. Il peut comprendre différents types de liens : l’accès à des services dans le cloud, à la téléphonie sur IP, ou des connexions à un réseau cuivre ou fibre optique… Le WAN peut s’étendre sur plusieurs sites et couvrir une large zone, allant d’un département à des continents entiers. La plupart des habitants de la planète se connectent chaque jour au plus grand WAN qui soit : le réseau Internet.


Notez que lorsque le réseau est limité aux murs d’un seul bâtiment de l’entreprise, il n’est plus question de WAN, mais de LAN, pour Local Area Network, soit un réseau local. Cela implique alors qu’il ne communique pas avec le monde extérieur par le biais de réseaux. Il serait faux de croire toutefois que le réseau d’une entreprise ne peut être limité qu’à un seul site : connectez plusieurs LAN de différents sites entre eux, et vous obtiendrez un WAN.



WAN hybride ?


Contrairement aux réseaux MPLS (MultiProtocol Label Switching), qui restent assez rigides en matière de connectivité, les réseaux WAN hybrides jouent la carte de la flexibilité. Ils peuvent ainsi agréger et utiliser différentes liaisons pour relier les sites de l’entreprise :

  • checkFibre optique dédiée FTTO (Fiber To The Office) : c’est la technologie la plus performante, le lien optique mis à disposition étant dédié exclusivement à l’entreprise.
  • checkFibre optique mutualisée FTTH (Fiber To The Home) : cette fibre mutualisée entre plusieurs clients est plus économique, mais sans garantie de performances.
  • checkLignes ADSL, SDSL, VDSL : pour ceux ne disposant pas de la fibre, des accès Internet classiques peuvent être employés pour créer un réseau WAN.
  • checkConnexions 4G ou 5G : le réseau mobile sera utile pour connecter les sites ne disposant pas d’une connectivité cuivre ou fibre. Comme un chantier, par exemple.


La reine des connexions reste la FTTO, car c’est la plus performante et la plus sûre. Elle peut de surcroît héberger différents types de services, dont du VPN (Virtual Private Network) / MPLS, de la téléphonie ou un accès Internet classique.


Avoir un WAN hybride, c’est donc faire le choix de mixer services Internet et VPN/MPLS sur l’ensemble de ses sites.












Wan hybride : Un réseau hybride intelligent


Les réseaux WAN hybrides allient flexibilité, performance et sécurité. Comment ?

  • 1.

     Le WAN hybride est toujours actif


Il peut maintenir votre activité en permanence. Nous l’avons vu, il permet d’agréger tout type de réseau, dont les réseaux étendus, y compris avec technologies et opérateurs différents. En utilisant deux accès Internet – fibre et ADSL par exemple – il sera possible de maintenir la connexion entre deux sites si l’une des deux lignes venait à tomber en panne.

  • 2.

     Le WAN hybride a le sens des priorités


Il est possible d’y prioriser les flux : faire passer les données de la VoIP avant ceux de l’accès au web, par exemple. Cette priorisation garantit les performances des différents services de l’entreprise. Il ne faudrait pas en effet qu’un téléchargement puisse provoquer la coupure d’une communication téléphonique

  • 3.

     Le WAN hybride est parfaitement sécurisé


Il permet une sécurisation équivalente à un WAN traditionnel, avec l’ensemble des solutions de cyberdéfense du marché. Même si les sites sont distants de milliers de kilomètres, le chiffrement des communications garantit qu’aucune “oreille indiscrète” ne pourra savoir ce qui transite sur le WAN de l’entreprise.



Quel coût pour un projet WAN hybride ?


Le prix du WAN hybride dépend de deux éléments : le nombre de sites à connecter et le débit attendu. Chaque site devra être équipé d’un boîtier permettant de relier le LAN local aux autres LAN de l’entreprise pour créer un WAN. Ce boîtier dit “Over the top” se place entre la ou les Box Internet et le réseau local.


Le prix est également ajusté en fonction des performances attendues : 100 Mbps, 500 Mbps, 1 Gbps ou 2 Gbps. Bouygues Telecom Entreprises propose différentes offres adaptées aux besoins en bande passante et aux usages de chaque entreprise. Bien entendu, chaque site de l’entreprise devra disposer de liaisons adaptées, cuivre ou fibre, mutualisées ou dédiées.

chevron_left Voir toutes les définitions
close

Vous souhaitez demander un devis

Les champs suivis d'un ( * ) sont obligatoires

Votre demande a bien été prise en compte !

Nos conseillers reviendront vers vous
dans les plus brefs délais.

Logo MMA

Assurance des véhicules, complémentaire santé ou
prévoyance pour vos salariés.


Découvrez notre offre partenaire MMA Enterprise pour protéger au mieux votre ativité professionnelle.