Qu’est-ce qu’un WAN (Wide Area Network) ?


Un réseau WAN permet de connecter des machines entre elles sur de très grandes zones géographiques, telles que des régions ou des pays. Les réseaux WAN d’entreprise peuvent couvrir plusieurs sites, y compris ceux séparés de centaines de kilomètres. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ces réseaux étendus, et en quoi ils diffèrent d’un réseau local classique.



Wide Area Network (WAN) : définition et usages


Par définition, le WAN est un réseau de communication étendu capable de couvrir une grande zone géographique ((Wide Area Network, c’est-à-dire “réseau sur zone étendue”). Il peut s’agir aussi bien d’un réseau informatique que d’un réseau de télécommunication. Il se distingue des LAN (Local Area Network), qui ne couvrent que le réseau se trouvant à l’intérieur d’un site.


Le plus célèbre des réseaux étendus WAN est Internet. Ce réseau étendu géant couvre en effet la totalité de la planète. Les box Internet permettent de relier votre réseau local LAN , qu’il soit résidentiel ou professionnel, à ce réseau public global.



Comment fonctionne un WAN ?


  • Des protocoles spécifiques aux WAN


Les WAN sont souvent mis en place par des grandes entreprises souhaitant faire circuler plus facilement des informations ou des ressources entre différentes succursales. Installer un WAN revient donc à connecter entre eux des réseaux locaux plus petits, ceux des sites concernés. Mais connecter des réseaux entre eux est très différent de connecter des ordinateurs : pour ce faire, il faut utiliser d’autres protocoles de transfert que ceux préconisés pour les LAN ou les MAN. Ces protocoles peuvent être l’IP (Internet Protocol), le MPLS (MultiProtocol Label Switching), l’ATM (Asynchronous Transfer Mode), la hiérarchie numérique plésiochrone (PDH), la hiérarchie numérique synchrone (SDH), l’Ethernet, etc.


  • Une infrastructure physique complexe

Partager des informations entre villes, entre régions ou même entre pays n’est pas chose aisée : pour cela, il faut s’appuyer sur une infrastructure à grande échelle, que les entreprises n’ont souvent pas les compétences d’installer elles-mêmes. C’est pour cette raison qu’elles louent des lignes physiques aux fournisseurs de services de réseau, tels que les compagnies de téléphone ou de satellite, les câblodistributeurs, les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) ou les FSI (Fournisseurs de Services Internet (FSI)). Sur chaque ligne louée, sont placés des routeurs, connectés d’une part au réseau local de l’entreprise, et d’autre part, au réseau de l’opérateur. Leur rôle est de déterminer un trajet optimal et “d’orienter” la transmission des données au sein d’un réseau vaste et complexe jusqu’au bon device, qu’il s’agisse d’un PC, un serveur, un smartphone, ou un objet connecté.

Ces lignes peuvent être cuivrées (ASDL, SDSL, VDSL), satellite ou fibre. Cette dernière option est la plus privilégiée de nos jours.



Les différences par rapport aux autres réseaux


Il existe d’autres types de réseau à plus ou moins grande échelle, avec des caractéristiques et des usages différents :


  • check

    LAN


Le LAN (Local Area Network) est la plus petite échelle de réseau existante. Les réseaux locaux couvrent un bureau, un ensemble de bureaux, voire un bâtiment pour les plus imposants. Ils emploient principalement l’Ethernet pour les liaisons filaires, et le Wi-Fi pour les liaisons sans fil. On parle alors de WLAN, pour Wireless LAN (réseau sans fil).


  • check

    MAN


Les réseaux métropolitains MAN (Metropolitan Area Network) couvrent une surface plus importante, allant d’un campus à une ville entière. La connexion des différents LAN entre eux passe en général par de la fibre optique, capable de couvrir de grandes distances. Un MAN peut aussi avoir une composante sans fil à haute portée, par exemple au travers du WiMAX


  • check

    WAN


Internet est un excellent exemple de réseau WAN (Wide Area Network). Les distances en jeu sont telles que des techniques spécifiques sont à l’œuvre pour transmettre les données par commutation de paquets : X.25, ATM, MPLS, etc. Le sans-fil est parfois employé, par exemple au travers de l’utilisation de communications par satellite.


  • check

    WLAN


Un WLAN est tout simplement un “Wireless LAN”, c’est-à- dire un LAN sans fil. Ce type de réseau ne repose pas sur une connexion câblée, mais sur des ondes qui permettront aux différents appareils du réseau de communiquer entre eux, ou de se connecter à Internet. Il s’agit le plus souvent des ondes Wi-Fi. Le WLAN fait partie intégrante du LAN, la borne envoyant un signal étant directement connectée à ce dernier, permettant de l’étendre à des équipements sans fil.



Notez que pour les plus étendus des réseaux, le terme de GAN est parfois employé, pour “Global Area Network”, soit un réseau global.



Pourquoi choisir un réseau WAN pour son entreprise ?


Les entreprises possèdent souvent plusieurs sites : usines, filiales, bureaux régionaux, etc. Comment interconnecter les réseaux locaux de chacun d’entre eux, afin qu’ils puissent se transmettre des données ? Au travers d’un WAN !


Connecter chaque réseau local à un même réseau étendu permet d’accéder aux mêmes serveurs et données depuis n’importe où dans le WAN. Les usines, les filiales ou les bureaux de chantiers peuvent ainsi accéder à toutes les applications de l’Intranet de l’entreprise : ERP, logiciel CRM, etc. En permettant une meilleure mutualisation des outils de travail et un meilleur partage des informations, l’entreprise gagne en fluidité et en productivité, d’où l’importance de mettre en place ce type d’infrastructure.


Nous l'avons indiqué, un WAN peut aussi bien être un réseau informatique qu’un réseau de communication. À ce titre, il comprend en général trois composantes : une liaison Internet, une liaison téléphonique et des liaisons point à point pour relier les différents sites de l’entreprise.



La solution SD-WAN proposée par Bouygues Telecom Entreprises


La mise en place d’un WAN durable et intelligent passe par l’offre SD-WAN de Bouygues Telecom Entreprises. Le “Software Defined”-WAN va plus loin que le WAN classique, en permettant d’agréger tout type de lien Internet : ligne louée, fibre optique dédiée, fibre optique mutualisée, mais aussi des connexions SDSL et ADSL, et même de la 4G et 5G pour les sites mobiles. Une supervision en temps réel du réseau assure le pilotage des flux et l’optimisation de la bande passante utilisée. Un routage intelligent priorise les flux en fonction de la criticité des données transmises, application par application. Côté sécurité, un pare-feu de nouvelle génération – comprenant antivirus et protection contre les attaques – est proposé. L’ensemble de ces fonctionnalités est pilotable au travers d’une console simple d’emploi.


Bouygues Telecom Entreprises propose quatre niveaux de bande passante pour relier vos sites : 100 Mb/s, 500 Mb/s, 1 Gb/s ou 2 Gb/s. Une solution particulièrement flexible, performante et sécurisée, avec une qualité de service optimale, pour mettre en place votre SD-WAN d’entreprise.


Découvrez les solutions Réseaux et Sécurité


chevron_left Voir toutes les définitions
close

Vous souhaitez demander un devis

Les champs suivis d'un ( * ) sont obligatoires

Votre demande a bien été prise en compte !

Nos conseillers reviendront vers vous
dans les plus brefs délais.

Logo MMA

Assurance des véhicules, complémentaire santé ou
prévoyance pour vos salariés.


Découvrez notre offre partenaire MMA Enterprise pour protéger au mieux votre ativité professionnelle.