Créer une entreprise implique agilité et rapidité dans un monde ou tout bouge très vite. Anticiper pour préparer sa croissance, c’est se doter, très tôt de solutions de communications professionnelles plutôt que grand public. Explications.

Selon le rapport d’activité 2015-2016 de l’Agence du Numérique, on recense à ce jour 9400 startups en France. Le nombre de création de startup a augmenté de 30% entre 2012 et 2015, alors que pour les entreprises « classiques » ce chiffre n’a pas dépassé 3%. Nous vivons donc un véritable bouillonnement entrepreneurial dont nous pouvons être fier. Mais combien de ces startups, pourtant prometteuses échoueront elles, faute de s’être doté des équipements de base qui auraient pourtant favorisé leur développement ? Avec leurs moyens limités et leurs appétences fortes pour les technologies liées à l’information et aux communications, les créateurs de startup sont parfois réticents lorsqu’il s’agit de contracter des abonnements à des services « professionnels ». Une stratégie qui, très vite peut montrer ses limites !

Les moyens techniques d’une grande entreprise

« Une startup, ou jeune pousse, est une jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance, explique Sophie Fondeur, Chef de marché PME pour Bouygues Telecom Entreprises. De par leur nature innovante, très au fait des technologies, les startupers, utilisent souvent des logiciels et moyens de communication « grand public » car ils manient avec aisance les nouvelles technos. Ils pensent pouvoir fonctionner sans services professionnels ».

Or  Si l’on peut comprendre la nécessaire maîtrise des coûts, il ne faut pas négliger l’entrave qu’une solution non adaptée peut représenter pour la croissance des startups. « La menace qui pèse sur les créateurs de startup, observe Sophie Fondeur, c’est de se laisser dépasser juste parce qu’ils n’ont pas déployé les technologies adaptées au rythme d’évolution de leur entreprise ! ».

Un service réservé aux activités professionnelles

Souvent méprisées par les créateurs d’entreprise pour leurs coûts sensiblement plus élevés, les offres réservées aux entreprises, notamment par les opérateurs de téléphonie (fixe ou mobile), présentent pourtant des avantages indéniables. « Garantie en cas de panne de service, débit symétrique pour de meilleures performances, débits adaptés aux besoins, couplés à des services de sécurité entreprises, un traitement prioritaire en cas de forte affluence des réseaux, c’est un véritable florilège d’avantages qui sont réservés aux offres professionnelles », résume Sophie Fondeur.

L’enjeu de l’image

Ces offres proposent d’ailleurs des fonctionnalités indispensables à une entreprise en croissance. Elles offrent des outils de gestion de flotte mobile, de suivi des facturations, de flexibilité de création et suppression de lignes. Elles offrent également un accompagnement par des conseillers dédiés spécialisés. Au-delà des bénéfices pratiques qui découlent directement de ces offres taillées pour les entreprises, il y a une autre dimension trop souvent négligée : l’image. « Disposer de plusieurs lignes téléphoniques, de musiques d’accueil, de solutions de communication unifiée, c’est aussi donner aux clients et partenaires des gages de sérieux car la startup respecte un certain nombre de « standards professionnels ». S’équiper comme une vraie entreprise, c’est se donner les moyens de se consacrer pleinement au développement de votre activité !

Je souhaite être recontacté à ce sujet