Si l’usage du smartphone a bondi de 25% pendant le confinement, il pourrait également être un allié majeur de la reprise et du retour au bureau pour les professionnels. Notamment en assurant un rôle nouveau pour votre sécurité sanitaire. Explications. 

Pierre angulaire de la collaboration en entreprise depuis quelques années, le smartphone a également permis au plus grand nombre de conserver liens personnels et professionnels pendant la crise. Mais aujourd’hui, en cette phase avancée du déconfinement – en dehors de l’application controversée StopCovid – il propose de nouveaux “gestes barrières”. Voici 4 applications à la fois pratiques et soucieuses de votre santé

1 – Le ticket d’accès à bord par SMS

Depuis le début du mois de mars 2020, tout le réseau de bus d’Ile-de-France (RATP et Optile) a mis en place la possibilité de recevoir un ticket de transport par SMS. Plus d’échange de monnaie, ni achat auprès des distributeurs, votre titre de transport vous est envoyé par SMS directement. La procédure est simple, il suffit d’envoyer le mot “BUS” + votre numéro de ligne au 93800 pour la RATP et au 93100 pour Optile. Cela est valable pour un trajet sans correspondance d’une durée maximum d’une heure, et permet entre autres de minimiser les contacts avec des surfaces très sollicitées.

2 – Le menu du restaurant par QR code 

Apparu sur les tables de restaurants depuis quelques semaines, le QR Code, qu’on croyait obsolète, a fait son grand retour dans le commerce et tout spécialement dans les bars et les restaurants. En effet, de nombreux restaurateurs proposent la lecture du menu en ligne grâce à l’utilisation d’un QR code accessible par smartphone. Limitant ainsi la circulation des menus de mains en mains, il permet aux restaurants de proposer une expérience plus sûre, sans ajouter de contraintes pour les employés. 

3 – Paiement sans contact mobile

Même si son plafond a été augmenté en mars dernier, le paiement sans contact par carte bancaire reste réservé aux petits achats de moins de 50 euros. Le paiement mobile, lui, peut concerner des achats jusqu’à 300 euros. Proposé par toutes les banques, il existe plusieurs solutions (Apple Pay, GooglePay, Paylib ou encore SamsungPay). Très sécurisé, il utilise généralement l’identification par reconnaissance visuelle ou empreintes digitales et permet à l’utilisateur de ne pas toucher les terminaux bancaires pour renseigner son code confidentiel.

4 – La prise de température opérée par son mobile 

Parmi les premiers symptômes du Covid, la température reste un élément déterminant à surveiller en temps de pandémie. L’obligation de la contrôler sera d’ailleurs peut-être généralisée lorsque les déplacements à l’étranger reprendront  et que les circulations de populations vont se multiplier.  Le constructeur chinois Honor (filiale de Huawei) a ainsi annoncé mettre sur le marché un smartphone capable de mesurer la température corporelle de son utilisateur, le Honor Play 4 pro. Vendu autour de 400 euros, il n’est pas annoncé en Europe pour le moment. Mais sa technologie reposant sur un capteur infra-rouge ne semble pas plus performante que les boîtiers de caméra thermique qui existent déjà, comme le Flir One. Ceux-ci se clippent sur votre smartphone. Jusqu’alors réservés à des usages professionnels, notamment dans le BTP, ils peuvent détecter des températures allant jusqu’à 400 degrés ! On ne vous le souhaite pas !

 

Je souhaite être recontacté à ce sujet