L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a publié les résultats 2017 de son étude sur les communications et la téléphonie en France. Décryptage.

En effet, entre l’explosion de la consommation de données mobiles, la progression fulgurante de la 4G et de la fibre, et l’abandon toujours plus marqué des anciennes technologies, la France avance à pas de géant vers l’ultra-connectivité.

Le nombre de souscriptions d’abonnement à la fibre est aussi éloquent que le nombre de cartes sim 4G activées: Le Très Haut Débit est aujourd’hui une réalité dans l’hexagone. Et le Plan Très Haut Débit poursuivi par le gouvernement est incontestablement sur la bonne voie !

Le Très Haut Débit est aujourd’hui une réalité dans l’hexagone

Des usages de plus en plus gourmands

Il y a fort à parier que la courbe des diverses utilisations mobiles continuera sa progression fulgurante dans les prochaines années. La technologie libérant ainsi les usages avec une explosion de la consommation de data sur mobile et une démocratisation de son usage en itinérance.

Côté investissement, les opérateurs s’engagent notamment dans le raccordement des zones moins les moins denses. En ligne de mire : l’année 2022 qui a été désignée comme l’année du raccordement de 100% des français au THD.

Seules données en baisse, les usages originels du bon vieux téléphone : les appels classiques et l’envoi de SMS qui reculent au profit des messageries type Whatsapp ou encore de la VoWIfi.

Ces évolutions marquent la présence confirmée de la France dans un monde toujours plus connecté et digitalisé. Pour les entreprises, c’est sans nul doute l’assurance de nouvelles opportunités et de nouveaux leviers de croissance…

Lien vers le rapport de l’Arcep : https://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/march-an2017/obs-annuel-marches-2017-prov-220518.pdf

Je souhaite être recontacté à ce sujet