Les actions solidaires des grandes entreprises se multiplient. Dans la tech et dans les télécoms, des soutiens financiers aux soignants mais aussi des actions concrètes se mettent en place pour venir à bout de cette crise… ensemble !

Selon une étude menée par Odoxa les 8 et 9 avril 2020, 7 Français sur 10 estiment que la France n’a pas assez recours à la technologie dans cette crise du Coronavirus. Les Français souhaitent en effet que la technologie soit prioritaire dans la lutte contre le Coronavirus en favorisant la télémédecine (à 89%), les applications de communication (à 72%) mais aussi celles de tracking envisagées par le gouvernement pour retracer le parcours d’une personne déclarée positive au Covid, comme StopCovid par exemple (à 54%). Cet adoubement de la technologie auprès des Français n’est pas nouveau mais il se manifeste tout particulièrement dans ce moment difficile pour tous, tant celle-ci s’est montrée utile pour faire face à la crise. De leurs côtés, les acteurs de la tech n’ont pas attendu ce sondage pour se mobiliser et s’engager. On sait notamment que tous les opérateurs télécoms ont renforcé de façon intense leur mobilisation pour assurer la continuité de service pour tous. Ces efforts permettent aux entreprises de continuer à produire grâce à des collaborateurs efficaces en télétravail mais aussi aux services de l’état de maintenir la qualité des communications les plus critiques sans dégradation. 

Des financements exceptionnels 

Par ailleurs, les soutiens financiers ont été nombreux auprès des organisations de santé. Début avril, la fondation Orange annonçait avoir financé 3 acteurs de premier plan (La Fondation des Hôpitaux de France, La Croix Rouge et l’AP-HP) à hauteur de 650 000€. De son côté, la fondation Bouygues Telecom avait elle aussi versé 250 000€ à la Croix Rouge et 100 000€ aux Hôpitaux et aux Ehpad.

Dans le monde, les initiatives des grands groupes se multiplient. Sony s’est engagé à hauteur de 100 millions de dollars auprès de Médecins Sans Frontières, tandis qu’Apple s’est lancée dans la production de masques et annonce vouloir en fabriquer 1 million par semaine jusqu’à la fin de la crise.

Et des services utiles et solidaires 

Mais d’autres actions plus pragmatiques sont aussi engagées par ces acteurs. Google a ainsi mises à disposition gratuitement – pour plus de 800 millions de dollars – des données utilisateurs utiles pour combattre la pandémie. Facebook a de son côté annoncé plus de 100 millions de dollars d’aides à venir, sous forme de subventions ou de crédits d’achat, pour les plus petites entreprises. En effet, ces grands groupes mettent alors à disposition leurs savoir-faire.

C’est également ce qu’a encouragé, en France, Bouygues Telecom Entreprises avec son action “Ensemble avec les personnels soignants. Portée par Nicolas Bernard, responsable développeur d’affaires, cette initiative propose de fournir les équipements et la technologie nécessaire à différentes organisations de santé à but non lucratif. “En trois semaines, nous avons pu répondre à 101 demandes d’établissement de santé”  Pour y arriver, Nicolas Bernard a mobilisé ses commerciaux sur tout le territoire pour recenser les besoins des médecins, des résidents des Ehpad ou encore des personnels des centres de réanimation, comme les équipes du CHU de Nantes. “Nous avons pu offrir plus de 1600 lignes mobiles, 800 smartphones et 750 routeurs 4G qui permettent à tous ces services en première ligne de fonctionner au mieux, de maintenir la communication par exemple ou de favoriser la téléconsultation” 

Les actions ne s’arrêtent pas aux établissements de santé, Bouygues Telecom Entreprises a, par exemple, installé en moins de 24h une antenne-relais gracieusement auprès d’Eolane, un fabricant de cartes électroniques de respirateurs, si importants pour vaincre la pandémie…L’opérateur a également fourni des cartes sim à Softbank pour équiper ses robots Pepper qui sont utilisés dans les hôpitaux. Enfin le groupe a également offert aux étudiants de l’université de Nanterre en situation de précarité des ordinateurs et des box 4G pour leur permettre de continuer à étudier dans les meilleures conditions.

Et même si ce type d’actions solidaires ne se cantonnent évidemment pas au secteur de la technologie et du digital – une grande majorité des entreprises s’est mobilisée – la Tech a cependant une grande carte à jouer. Elle se révèle, en effet, parfaitement décisive pour l’avenir tant son apport d’expertise dans les solutions qui seront adoptées pour sortir de la crise permettra, nous l’espérons, de retrouver des jours meilleurs.

Je souhaite être recontacté à ce sujet