Voilà 6 ans que le Gala des DSI existe. Pourtant, cette édition 2018 fut l’occasion de préciser le rôle de ce métier, en perpétuel mouvement, au coeur de la transformation des entreprises. Retour sur la soirée…

Le 14 mars dernier, dans les salons du pavillon d’Armenonville, en lisière de Paris, il était question de fonctionnement en silo, de règlement général sur la protection des données mais aussi –et surtout- de transformation numérique. Un sujet central pour l’audience, composée de plus de 300 DSI et responsables informatiques issus du monde de l’entreprise et de la fonction publique. Tous étaient réunis à l’occasion de la 6ème édition du Gala des DSI, placée cette année sous le thème « du péage au pillage numérique : quelles solutions ». Cette réunion, incontournable  dans le monde de l’IT permet de partager les succès et les innovations, mais aussi d’échanger sur un métier confronté à de profonds changements, compte tenu de la transformation numérique. Situés à l’interface des besoins métiers de l’entreprise et de l’allocation des ressources, les DSI voient leur rôle évoluer rapidement : jusqu’ici gestionnaires de la bonne marche des moyens informatiques, ils deviennent aujourd’hui acteurs des transformations à l’œuvre, avec le rôle d’insuffler l’arrivée des nouvelles technologies dans l’entreprise.

le Gala des DSI

DSI, moteur de la transformation ?

« Depuis 15  ans, on répète que prendre des risques n’est pas envisageable. Mais aujourd’hui on ne peut pas faire autrement. Et le DSI doit avoir un rôle de lobbying sur ces sujets de transformation numérique » indiquait Nicolas Bohy, directeur général de Pointnext (Hewlett Packard Entreprise France). Tout en rappelant le besoin de diffuser une culture d’entreprise digitale à tous les échelons de la pyramide de décision : « La transformation numérique vient des individus, des gens en face des clients » poursuit Nicolas Bohy, ajoutant qu’il « n’y a pas de succès sans un président ou un directeur général totalement impliqué ».

Le Gala des DSI

DSI, levier de rentabilité ?

Les sujets sont multiples : l’émergence des datas et de leur traitement s’accompagne par exemple d’un besoin de confidentialité et de sécurité des données (rendu impératif par les évolutions réglementaires). La révolution numérique doit aussi être synonyme d’une meilleure compréhension des besoins des clients. Ces technologies IT connaissent une expansion rapide et entraînent l’accélération de l’évolution du métier de DSI. « Les sujets sont variés et touchent autant la migration des applications dans le cloud que la gestion des RH » explique le responsable informatique d’un grand groupe agroalimentaire. Alain Quinet, directeur général délégué de SNCF Réseau, explique aussi que l’entreprise ferroviaire « met en place de l’IT pour résoudre les contraintes techniques d’espacement entre les trains » (calculs de vitesse, de freinage). Dans ce cas, cela permet d’augmenter la fréquence sur le tronçon Paris Lyon « passée de 13 trains par heure à 16/17 grâce au digital ». Autrement dit, l’utilisation de nouvelles méthodes et outils pilotés par la DSI rejaillit concrètement sur la qualité de service. Et face à la menace de pillage digital des idées et des concepts, les entreprises ne sont pas démunies, à conditions de miser sur la qualité et la différenciation de leurs offres. Ce qui implique de bien cerner les nouvelles attentes.

le Gala des DSI

DSI : initiateur de nouvelles stratégies ?

Robert Eusèbe, directeur des services numériques d’Ingerop, a clôturé la seconde table ronde du gala par des propos qui rappellent la position centrale des DSI sur l’échiquier du changement. « Ils exercent un métier formidable, au cœur de la transformation numérique, avec des enjeux fondamentaux pour la survie des entreprises et de la société ». Et les occupations ne vont pas manquer dans les années à venir, avec le big Data, la cybersécurité, le cloud computing, la mobilité, l’internet des objets ou encore l’automatisation. Autant de dossiers sur lesquels les DSI ont les clés de compréhension. Et d’action.

Je souhaite être recontacté à ce sujet