Les offres commerciales 5G viennent à peine d’être lancées par les opérateurs et le déploiement du réseau n’en est qu’à ses débuts. Faut-il pour autant attendre pour s’équiper en mobiles compatibles 5G ? Apostolos Teknetzis, en charge de la sélection de la gamme Mobiles et de l’analyse marché et ventes pour Bouygues Telecom Entreprises, partage sa vision de la question. 

Depuis le 25 février, l’ensemble des candidats en lice pour l’obtention d’une fréquence 5G était connu de l’ARCEP. Les opérateurs ont depuis quelques jours commencé a annoncer le lancement des offres commerciales.

« Nous sommes tous impatients de profiter du potentiel de la 5G, observe Apostolos Teknetzis, en charge de la sélection de la gamme Mobiles et de l’analyse marché et ventes pour Bouygues Telecom Entreprises. Mais la situation est paradoxale car les terminaux compatibles sont disponibles avant que le réseau 5G soit opérationnel ».

Dans ce contexte, comment être certain de bénéficier au plus vite de la 5G dès que celle-ci sera officiellement commercialisée ? Un vrai casse-tête pour les gestionnaires de flotte mobile !

Miser sur les smartphones haut de gamme ?

Même si certains fabricants de smartphones se sont déjà positionnés et ont effectué des annonces de modèles mobiles compatibles 5G, l’offre n’est pas encore pléthorique. « Il s’agit pour l’heure de smartphones haut de gamme, comme le S20 chez Samsung par exemple, et il est déjà presque certain qu’Apple viendra rebattre les cartes avec son nouvel iPhone en octobre », précise Apostolos Teknetzis qui ajoute que 8 téléphones sont déjà au catalogue de Bouygues Telecom Entreprises.

« Les modèles qui seront proposés au marché offriront probablement un meilleur confort d’affichage et une autonomie nettement améliorée ».

Et pour cause ! Les débits, la faible latence promettent à la fois plus de travail collaboratif, plus de téléchargements, et davantage d’usages pour les utilisateurs professionnels. « La 5G va contribuer à ce que les smartphones constituent un prolongement du bureau du collaborateur si bien que la taille et la qualité de l’écran, comme l’autonomie seront des critères de choix essentiels ».

Une question d’usage

Tout est une question de rythme ! Si vous êtes actuellement en phase de renouvellement de flotte mobile, vous orienter vers des smartphones 4G, c’est vous cantonner à ce mode de connectivité pour plusieurs mois, et la garantie de ne pas être dans les premiers élus à explorer les nouvelles expériences promises par la 5G. Différer le renouvellement de la flotte revient à confronter vos équipes à l’obsolescence de leurs terminaux mobiles et à des pannes et indisponibilités éventuelles. Dans ces circonstances, trouver le meilleur compromis peut s’avérer compliqué.

« Les responsables de flotte mobile doivent d’abord s’interroger sur leurs usages des collaborateurs. Si ces derniers sont entravés par les limites de la connectivité 4G, sans doute faudra-t-il sans délai s’orienter vers des terminaux compatibles 5G”, observe Apostolos Teknetzis.

Si la situation est moins critique par rapport à la connectivité mobile, prendre un peu de recul, laisser les fabricants se positionner et le marché se structurer, permettra sans doute de mieux absorber les coûts de la migration vers la 5G

Il est important de préciser que tous les mobiles compatibles 5G fonctionneront aussi avec le réseau 4G. A vous de juger ! 

Je souhaite être recontacté à ce sujet