Moins de stress, une meilleure prise en charge des éventuels troubles psychologiques, une plus grande facilité de communication et des outils de formations plus poussés : la technologie est au service des utilisateurs avant tout !

Il y a plus de 130 ans, le 1e Mai 1886, des ouvriers américains déclaraient la grève généralisée, réclamant la journée de 8 heures. Leur slogan : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs ! Devenu, depuis, un jour férié dans plusieurs pays, le 1er mai est toujours l’occasion de faire le point sur les conditions de travail des salariés. Même si le tableau n’est pas toujours rose dans toutes les entreprises, la technologie et les outils numériques ont cependant amené leur lot d’avancées dans le domaine. Tour d’horizon.

Un quotidien moins stressant grâce au télétravail

Selon l’entreprise Suisse IWG, 70% de la main-d’œuvre mondiale travaille à distance au moins une fois par semaine. Et en France, le télétravail a connu une augmentation de 25% en 2018, selon la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Ce changement radical n’aurait pu se faire sans l’essor des nouvelles technologies et  de nombreux outils qui facilitent aujourd’hui les relations de travail à distance. Citons notamment les solutions de communications unifiées et tous les outils collaboratifs. Certains services plus avant-gardistes recourent même à l’intelligence artificielle pour simplifier l’organisation de réunions professionnelles à distance : c’est le cas de l’américain x.ai et du français Julie Desk.

En facilitant le télétravail, toutes ces technologies contribuent à améliorer le bien-être des salariés. De nombreuses études montrent que les individus qui travaillent régulièrement de chez eux sont plus efficaces, plus motivés, ont un meilleur moral et moins de chances de démissionner. En outre, le monde compte toujours plus de citadins (plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui en milieu urbain*), regroupés dans des métropoles toujours plus grandes et congestionnées. Le télétravail est, dans ce contexte, un excellent moyen de réduire le stress et les désagréments dus aux trajets quotidiens pour se rendre au bureau.

Des outils permettent aux employés de communiquer plus facilement leur ressenti à leurs managers, avec à la clef des relations de travail plus saine.

Des apps pour mesurer (et favoriser) le bien-être

Mais l’apport des nouvelles technologies au bien-être des salariés va au-delà du télétravail. Ainsi, d’autres outils permettent aux employés de communiquer plus facilement leur ressenti à leurs managers, avec à la clef des relations de travail plus saines. Atlassian, un fabricant de logiciels, nommé à deux reprises meilleure entreprise pour laquelle travailler en Australie, a mis en place une application, baptisée MoodApp, installée sur des iPads situés à la sortie des locaux de l’entreprise. En sortant, les employés peuvent ainsi répondre à diverses questions (régulièrement mises à jour) évaluant la qualité de leur journée de travail à l’aide de smileys. Les réponses entrées par l’employé sont immédiatement pondérées avec les retours de ses collègues, et les statistiques mises à jour instantanément transmises aux ressources humaines. Culture Amp propose de son côté différents outils pour collecter facilement les retours des salariés, sans avoir à passer par de nombreux échelons hiérarchiques.

La réalité augmentée pour une meilleure formation

Pour l’heure encore à un stade infantile, la réalité augmentée pourrait également apporter beaucoup aux travailleurs de demain. Elle permettra de réaliser à distance des réunions où l’on aura la sensation de se trouver face à ses collègues en chair et en os. De quoi rendre plus “humaine” la relation entre des collaborateurs qui travaillent à distance. L’entreprise Cisco planche actuellement sur un tel concept. Atheer, de son côté, met la réalité augmentée au service de l’industrie. Les ouvriers peuvent ainsi être aiguillés dans leur travail par des instructions qui s’affichent en surbrillance sur l’objet qu’ils manipulent, ou encore guidés directement par un expert situé à distance, prodiguant des conseils par voie auditive et visuelle. Une fonctionnalité qui pourrait s’avérer particulièrement utile aux jeunes recrues, facilitant l’apprentissage, les mettant davantage en confiance et diminuant leur niveau de stress.

*Ined, Institut national d’études démographiques

Je souhaite être recontacté à ce sujet