Le point sur les bonnes pratiques à suivre pour garantir la réussite d’un projet big data. Ces clés sont extraites de l’ouvrage « Hadoop – Devenez opérationnel dans le monde du big data ».

Selon l’ancien PDG de Google Eric Schmidt,  l’humanité produit tous les 2 jours autant de données qu’elle n’en a générée depuis l’aube de la civilisation jusqu’en 2003. Selon  IDC, cela correspond à 2 Go de données produits tous les jours par habitant sur la planète.  Dans cet article, nous allons vous fournir 4 clés que vous devez utiliser pour garantir la réussite de votre projet big data. Ces clés sont extraites de l’ouvrage « Hadoop – Devenez opérationnel dans le monde du big data »

#Clé 1 : Comprenez que les opportunités du big data ne se situent pas dans le volume des données, mais dans la transformation digitale de vos processus métiers

Le big data est perçu aux yeux de tous comme étant l’explosion du volume de données, la taille phénoménale du volume de données produite par les activités du numérique. Pour les professions plus techniques, le big data ce sont les 3V, Volume, Vitesse, Vélocité des données. D’ailleurs, cette perception volumique du big data est tellement encrée dans les mœurs que la commission générale de terminologie et de néologie française a décidé qu’on appellera désormais « big data » « mégadonnées » et y a associé la définition suivante :

« données structurées ou non dont le très grand volume requiert des outils d’analyse adaptés »

Malheureusement, concevoir le big data sous un aspect purement volumique c’est :

  • minimiser le potentiel économique de la donnée pour l’entreprise ;
  • limiter sa perception de la transformation numérique qui est en cours ;
  • et  passer à côté de la réalité que le big data cache véritablement ;

Si vous voulez réussir vos chantiers big data, vous devez comprendre …

Pour découvrir la suite de cet article, rendez-vous sur Journaldunet.com

Je souhaite être recontacté à ce sujet