La communication unifiée est un point de convergence entre téléphonie fixe et mobile, voix et données. Les usages sont nombreux : visioconférence, téléphonie avancée, messagerie collaborative, partage de documents… Ils répondent aux enjeux des entreprises en ouvrant la voie à un travail collaboratif simplifié.

« La communication unifiée prend en réalité des formes variées. Parlons plutôt de ‘communications unifiées’, au pluriel » clarifie Selim Ben Hamouda, responsable avant-vente pour Bouygues Telecom Entreprises.

Selim Ben HamoudaPour ce spécialiste, une configuration minimale existe cependant : elle porte sur l’émission et la réception d’appels téléphoniques, la conférence téléphonique, les transferts d’appels d’un poste à l’autre et la gestion de présence. Au-delà de ces services téléphoniques dits « classiques », Selim Ben Hamouda retient aussi des applications telles que la messagerie instantanée, la possibilité d’échanger des textes, des urls, ou encore de recevoir les messages vocaux dans des courriers électroniques.

« C’est par ces applications que la communication unifiée s’inscrit dans une dimension collaborative, explique l’expert, qui ajoute que l’on peut encore agréger des services optionnels, intégrant la mobilité ou encore le partage d’écrans, de documents ou encore la visioconférence ».

 

Communication unifiée : simplicité et productivité !

Jennifer MarsouinPlusieurs éléments facilitent aujourd’hui l’adoption de la communication unifiée. Jennifer Marsouin, responsable des partenariats B2B pour Bouygues Telecom Entreprises, estime que la démocratisation des smartphones, mais aussi l’arrivée sur le marché du travail d’une nouvelle génération de collaborateurs très sensibles à cette dimension collaborative, sont autant d’éléments qui doivent inciter les responsables (DSI, responsables achats, dirigeants d’entreprise) à s’interroger sur le déploiement d’une solution de communication unifiée.

« Plusieurs facteurs tels que la croissance de l’entreprise, la nécessité de renouveler un PABX tout en réduisant le CAPEX, un déploiement multi-sites, sont autant de moments propices pour envisager la communication unifiée », explique la spécialiste.

Communication unifiée : 5 questions pour bien choisir

5 questions pour bien choisir…

Avant d’arbitrer des choix, il faut s’interroger sur la façon dont la Communication unifiée sera susceptible d’accompagner l’activité et la croissance de l’entreprise. Pour les experts Jennifer Marsouin et Selim Ben Hamouda, cinq questions clés vous permettront d’y voir plus clair :

  1. Quels sont les besoins de mon entreprise ?

Réaliser un audit complet de la situation est un prérequis indispensable. Pour ce faire, au-delà des seules considérations techniques, on impliquera les services pour comprendre leurs attentes.

  1. Pour quels usages spécifiques ?

Mobilité, travail en équipe, échanges d’informations ou de documents, visio-conférence ou simplement, gain de productivité des professionnels d’une entreprise par le recours à des salles de réunions virtuelles lorsque les collaborateurs sont disséminés sur différents sites : les communications unifiées améliorent les capacités de communication au sein de votre entreprise, grâce à une expérience homogène, simple et conviviale, quel que soit le support utilisé.

  1. Quels services intégrer ?

Au-delà des services téléphoniques de base (renvoi d’appels, gestion de présence, transferts, ou messagerie vocale), l’ensemble des usages collaboratifs (partages de documents, de liens, applications ou données) sur des réseaux fixes ou mobiles, impliquent l’intégration de la dimension Cloud.

  1. La solution s’adaptera-t-elle à mes besoins dans le temps ?

L’évolution de la solution de communication unifiée s’étend selon deux critères : l’évolution des besoins en termes de fonctionnalités d’une part, la flexibilité de la solution en fonction de l’activité et de la croissance (ou décroissance) du nombre d’utilisateurs d’autre part. Il faut veiller à ce que la solution déployée soit suffisamment flexible.

  1. Comment emporter l’adhésion de mes collaborateurs ?

La conduite du changement est essentielle. On tâchera de cartographier différents profils d’utilisateurs et, en fonction des usages identifiés on proposera une formation, un soutien adapté à chaque service-clé.

Je souhaite être recontacté à ce sujet