Crédit photo : CES®

“Décevant”, “sans inspiration”, “en demi-teinte”… Les observateurs ne sont pas tendres avec l’édition 2020 du CES de Las Vegas. Si les vendeurs de rêve n’ont en effet pas fait recette cette année, les technophiles les plus pragmatiques auront su déceler des arrivées pourtant prometteuses. Explications.

Comme pour les grands vins, toutes les années ne se valent pas pour le Consumer Electronic Show de Las Vegas. Si les Néons, ces avatars artificiels de Samsung, capables de reproduire les émotions humaines ont bien agité la planète Geek durant 24 heures, d’autres annonces plus pragmatiques et structurantes auront cependant retenu notre attention. Ainsi, même si elles auront été plus discrètes, différentes innovations liées à la finalisation de Wi-Fi 6 et à l’arrivée imminente de la 5G ont été faites à La Vegas.

A la hauteur de promesses de Wi-Fi 6

Si la publication de la version définitive de ses spécificités n’est prévue que pour la fin de l’année 2020, on en sait déjà beaucoup sur les promesses du standard IEEE 802.11ax. Suffisamment en tous cas pour que les acteurs du marché profitent du CES pour annoncer la disponibilité de nouvelles gammes de produits. Pour mémoire, Wi-Fi 6 s’appuie sur un canal de fréquences plus large afin d’assurer un transit plus rapide des données. La bande Wi-Fi s’étend ainsi de 80 MHz à 160 MHz, doublant ainsi la largeur du canal et créant une connexion plus rapide entre les routeurs et les périphériques. Grâce à la technologie MU-MIMO 8 x 8, un routeur compatible Wi-Fi 6 est en mesure de communiquer simultanément avec un grand nombre d’appareils en utilisant les 8 flux disponibles.

Linksys a ainsi présenté deux nouvelles références sur son stand au CES : le routeur MR9600 dual-band et le Velop AX4200. Capable de gérer 8 flux et atteignant un débit théorique de 6 Gbits/s, le routeur MR9600 est compatible avec le Velop (un système Wi-Fi Mesh modulaire pour un réseau sans fil performant) AX 4200. Ce dernier s’appuie sur un maillage de satellites Wi-Fi Mesh offrant un débit de 4,2 Gbits/s en tri-band, chaque satellite assurant une couverture d’environ 250 à 280m². De son côté, TP Link, autre acteur incontournable des technologies réseaux a présenté le X90 qui peut partager la bande passante Wi-Fi entre 200 périphériques sur une aire de plus de 500m².

Salon CES 2020 article BblogCrédit photo : CES®

En attendant la vraie 5G…

Et parce que 2020 sera celle de la mobilité avec les premières offres 5G officiellement commercialisées, il s’agira de retenir cette initiative de Netgear qui a dévoilé un routeur mobile compatible 5G et animé par une puce X55 de Qualcomm. L’originalité de ce produit ? Capter un signal 5G et le redistribuer aux périphériques à proximité en Wi-Fi 6. Le meilleur des deux mondes concentré en une référence… dont la disponibilité est annoncée pour le second semestre. Linksys n’est évidemment pas en reste avec son 5G Mobile Hotspot qui devrait quant à lui être commercialisé au printemps.

A l’heure du bilan

Ce que l’on retiendra de ce CES 2020, c’est bien cette tendance forte à la consolidation des technologies les plus prometteuses. Alors que la connectivité sans fil est désormais omniprésente dans nos vies personnelles comme professionnelles, il était grand temps que les acteurs des réseaux reviennent sur le devant de la scène, non avec des chimères mais avec des réponses pertinentes et pragmatiques aux véritables attentes des utilisateurs !

Salon CES 2020 article BblogCrédit photo : CES®

A propos de l'auteur :

COCQ
CAPUCINE

a écrit 17 articles sur Bblog.

Je souhaite être recontacté à ce sujet