Optimiser en temps réel la circulation des flux à travers les différents liens d’un réseau Wan, telle est la mission du SD wan.  Encore obscur ? On vous explique tout…

Des connexions plus sûres, plus fiables et plus rapides : c’est la quête de toutes les entreprises qui mesurent à quel point la performance de leur réseau (WAN : Wide Area Network) est capitale pour leur développement. Avec le SD-WAN, on entre dans une nouvelle ère !

Latence, disponibilité et débit

Avec l’explosion du Cloud, des applications en mode SAAS, des usages nomades des collaborateurs, la qualité et la fiabilité du réseau sont devenus les axes les plus stratégiques dans l’entreprise. Sans la connectivité (ne serait-ce que l’accès aux emails !) tout s’arrête. Les responsables réseau dans les entreprises passent par conséquent le plus clair de leur temps à stabiliser leur WAN.. Malgré leurs efforts, une étude intitulée Le SDN appliqué au WAN en France, publiée par le cabinet IDC, révélait que 42% des entreprises ont des difficultés liées à la qualité de service du réseau tant en termes de latence que de disponibilité. 30% des répondants à l’enquête déplorent des délais trop importants pour augmenter le débit ou ajouter des liens sur un site.

 

SD-WAN : c’est quoi donc ?

Acronyme de Software Defined Wide Area Network, il s’agit d’une notion assez floue. Cela ne l’empêche pourtant pas d’être une véritable révolution.

“Le SD-Wan, explique Laurent Pison, Chef de produit Data Fixe pour Bouygues Telecom Entreprises, s’inscrit dans la logique de la virtualisation du système d’information ».

En d’autres termes, il s’agit tout simplement d’une surcouche logicielle qui permet non seulement d’identifier tous liens utilisés par une entreprises pour connecter ses sites, mais encore de les administrer. ADSL, Fibre Optique, 4G, désormais les flux de données circulent de différentes façons.

« Les entreprises ne peuvent plus se contenter d’utiliser un lien MPLS (Multi-Protocol Label Switching) ou IPSEC(Internet Protocol Security), elles ont besoin de flexibilité et de réactivité pour garantir les meilleurs débits aux utilisateurs en fonction de leurs usages », analyse Laurent Pison.

Puisque différents modes de connexion à Internet coexistent au sein des entreprises, il faut disposer d’une console d’administration et d’optimisation unique et intuitive qui permette des ajustements en temps réel. Cette console, est apportée par le SD-WAN.

 

SD-WAN : quelle promesse ?

Réaliser les arbitrages entre différents flux internet était déjà possible.

« Nous étions déjà en mesure de proposer un WAN hybride qui permettait tantôt d’utiliser le lien MPLS de l’entreprise, tantôt une connexion 4G supplétive, indique Laurent Pison, mais cela nous obligeait à des développements complexe et manquait d’agilité. Le SD-Wan, c’est tout l’inverse ».

En effet, avec le SD-WAN, le système analyse en temps réel la consommation de bande passante disponible pour chaque flux et peut basculer les données d’un lien à l’autre en toute autonomie pour garantir un débit optimal en toute circonstance.

« Le SD-Wan est une promesse de performance mais aussi de fiabilisation car le dispositif peut agréger les flux à la demande ».

Raccordement de sites éphémères, renforcement de la bande passante pendant des pics d’activité, le SD-Wan apporte de l’intelligence dans la gestion réseau ! Agilité dans l’administration réseau, allègement de la charge de travail pour les équipes SI, Le SD-Wan se traduit naturellement par une optimisation de l’OPEX…

 

A RETENIR : Le SD WAN pour les NULS

  • une console d’administration et d’optimisation des liens
  • une solution universelle compatible avec tous les types de connexions
  • une solution intelligente qui gère la ventilation des flux sur les différents liens
  • une solution qui régule la circulation des flux pour en optimiser le transit  
Je souhaite être recontacté à ce sujet