A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

- A -

ancre

ADSL :

Cet acronyme anglais, « Asymetric Digital Suscriber Line », se dit en français « Liaison digitale asymétrique sur ligne d’abonné ». Il s’agit de la première technologie permettant un débit internet rapide. Son caractère asymétrique s’explique par un débit Upload (montant) inférieur à son débit Download (descendant). Elle utilise un raccordement et une connexion téléphonique. Sa norme a été finalisée en 1995. Depuis quelques années, elle est largement concurrencée par la fibre.

- B -

ancre

BYOD :

« Bring your own devices » en anglais (« Apportez vos appareils personnels »). Cette tendance est apparue au milieu des années 2000 avec la généralisation des ordinateurs portables. Elle consiste à utiliser ses équipements personnels (téléphones, tablettes et ordinateurs) pour travailler. Pour les entreprises, elle implique des économies sur le budget « équipements ». Pour le salarié, elle garantit un confort d’utilisation, en lui permettant de travailler sur des supports qu’il affectionne et connaît bien. Mais cet usage est de plus en plus remis en question pour des raisons de sécurité (protection des données, usage d’application personnelle, etc) et nécessite un accompagnement par la direction des systèmes d’informations des entreprises.

- D -

ancre

DAS

« Distributed Antenna System » ou système d’antennes distribué en français. Il s’agit d’un ensemble d’antennes réparties à l’intérieur d’une construction qui vient étendre la couverture radio là où les réseaux traditionnels n’atteignent pas correctement leurs usagers. Ces antennes sont mises en réseau et raccordées à une station de base connectée au réseau externe d’un ou plusieurs opérateurs télécom. Il s’agit d’un dispositif permettant de résoudre les insuffisances en connectivité indoor mobile de tous les bâtiments, quelque soit leur taille et leur nature.

Cet acronyme désigne aussi l’indice de Débit d’Absorption Spécifique qui mesure la quantité d’énergie véhiculée par les  ondes reçues par l’usager lors de l’utilisation de son téléphone mobile. Plus le DAS est faible, moins l’exposition aux ondes est grandes.

- F -

ancre

FAI

Acronyme signifiant Fournisseur d’accès à Internet. Parmi les FAI en France, on trouve les 4 principaux opérateurs télécom entre autres.

fibre optique

FIBRE OPTIQUE

La fibre est un fil en verre qui transporte les données à une vitesse proche de celle de la lumière. Elle garantit à l’utilisateur un réseau Très Haut Débit. Elle promet en effet un débit jusqu’à 60 fois plus élevé que le réseau cuivre historique utilisé pour l’ADSL. Elle est aujourd’hui la technologie filaire la plus rapide. Il en existe différents types, notamment la fibre mutualisée (FTTH) et la fibre dédiée (FTTO).

ancre

Fibre FTTH

« Fiber to the home», signifie que la fibre est déployée jusqu’au domicile de l’abonné, du nœud de raccordement optique jusque dans les logements. Ce réseau est généralement utilisé par les particuliers mais aussi par les TPE/PME (car il est dimensionné pour la plupart des usages). Il est aussi plus accessible en terme de prix qui mutualisent leur accès au sein d’un même bâtiment (logement et bureaux). Son débit est de plusieurs centaines de Mbps.

ancre

Fibre FTTO

« Fiber to the office » est à destination des entreprises qui souhaitent un débit garanti et symétrique, un réseau sécurisé et du très haut débit (jusqu’à 1Gbps). L’installation est alors dédiée (et non mutualisée comme le FTTH) et réservée à usage professionnel. C’est le haut de gamme de la fibre. Son prix est plus élevé que le FFTH. Il est plutôt destiné aux grandes entreprises.

- G -

ancre

2G/3G/4G/5G

G pour « Génération », ces différents standards marquent les évolutions en matière de technologie réseau mobile. Tous les 10 ans environs depuis les années 80, les normes téléphoniques ont avancé d’une génération.

1980 : Apparition de la 1G. C’est le début du réseau mobile. Il est plutôt médiocre et très coûteux et se cantonne à un territoire national.

1990 : La 2G s’appuie sur le réseau mondial GSM (Global System for Mobile communication), le premier standard à dimension internationale. Il permet l’envoi de sms de 80 caractères maximum et autorise le roaming (l’itinérance) entre les différents pays.

2000 : La 3G débarque. Elle commence à bouleverser les usages en permettant les applications vidéo.

2010 : La 4G ou LTE Advanced fait un bond en matière de rapidité du débit. La technologie concurrence les solutions internet fixe. Elle permet la navigation à Très Haut Débit et un usage professionnel Temps réel.

2020 : On attend avec impatience la 5G qui promet une véritable révolution avec des débits encore 100 fois supérieur à la 4G

- I -

ancre

IOT

« Internet of Things » / « Internet des Objets » représente le prolongement d’internet au monde du réel : les objets, les choses, les équipements (en opposition au virtuel d’internet). On utilise généralement le terme d’objets connectés en français. Ces objets (smartphones, bracelets, capteurs, etc..) utilisent un réseau bas débit pour envoyer de la donnée. Ils sont en train de révolutionner de nombreux secteurs de l’économie tout autant que la vie quotidienne des utilisateurs.

- M -

ancre

M2M

« Machine to Machine » en anglais. Autrement dit, quand la communication se fait d’une machine à une autre, sans intervention humaine. Cette technologie peut reposer sur différents réseaux mobiles ou sur des liaisons plus courtes comme le bluetooth, le RFID ou le wifi. Souvent confondu avec l’Iot (Internet des Objets), son réseau est plus réduit et fonctionne en mode propriétaire mais ses domaines d’utilisation sont très larges : santé, automobile, usine, etc….

- P -

ancre

PBX/PABX

Ces 2 acronymes signifient la même chose « Private Automatic Branch eXchange » (Autocommutateur Privé). Il sert à relier les postes téléphoniques d’un établissement à la manière d’un standard. Il est encore présent dans de nombreuses entreprises mais tend à disparaître avec l’arrivée de la téléphonie sur IP (Internet Protocole) (soit la téléphonie par internet) qui propose le même type de service mais en y ajoutant toutes les possibilités de communications unifiées (appel visio, outils collaboratifs, etc.. )

- R -

ancre

RGPD

Le « Règlement Général sur la Protection des Données » a pour objectif de renforcer les droits des citoyens et de leur donner plus de contrôle sur leurs données personnelles. Il remplace la Directive sur la protection des données personnelles de 1995. C’est un cadre adopté par le parlement européen le 14 avril 2016 qui impose à toutes les entreprises récoltant des données de se conformer à des règles strictes en matière d’utilisation de ces données. Le 25 mai 2018, il entrera en vigueur dans les 28 états membres de l’Union Européenne.

ancre

RTC

Le RTC (pour Réseau Téléphonique Commuté) est le réseau de téléphonie fixe historique, déployé à grande échelle dans les années 70, dans lequel les postes téléphoniques privés sont reliés au réseau public par une paire de fils en cuivre. Il s’agit aujourd’hui d’une technologie qui tend à se raréfier au profit de la téléphonie sur IP (internet protocole). Sa disparition est d’ailleurs programmée pour 2022 en France. En Europe, l’Autriche et la Hongrie ont déjà basculé sur un réseau tout IP.

ancre

ROAMING

En français, on appelle ça « l’itinérance ». Il s’agit de la possibilité pour un abonné d’utiliser le réseau de téléphonie mobile d’un autre opérateur que le sien. Cette fonctionnalité est particulièrement utile à l’étranger puisqu’elle permet d’utiliser le réseau de l’opérateur local du pays. Jusqu’au 15 juin 2017, les opérateurs européens facturaient ce service en plus à l’abonné. Depuis, les surcoûts n’existent plus au sein de l’union européenne. Dans le reste du monde, chaque opérateur peut encore pratiquer les tarifs qu’ils souhaitent.

- S -

ancre

SDSL

En anglais « Symmetric Digital Suscriber Line » (ligne d’abonné numérique à débit symétrique). Il s’agit d’une technologie réseau permettant de transporter des données à haut débit (jusqu’à 2Mbit/s). A l’inverse de l’ADSL, ses débits sont symétriques. Ils garantissent un débit montant équivalent au débit descendant. L’offre d’accès SDSL est réservée aux professionnels à travers une ligne dédiée.

- V -

ancre

VOIP

Voix sur Internet Protocol (pour Voice Over IP, en anglais). Cette technologie permet le transport de la voix par internet. Pour cela, elle numérise le signal capté par le microphone, l’encode et le transmet sur le réseau informatique. Cette technologie est celle de Skype, Whatsapp ou encore Viber. Elle est aussi aujourd’hui proposée par les opérateurs mobiles sur les smartphones dernière génération et sur les postes de téléphonie fixe, y compris les standards d’entreprises.

ancre

VOLTE

Voice over LTE ou Voix sur LTE. Cette technologie est identique à la VOIP (voix sur Internet Protocol) mais elle est conçue pour le mobile 4G ou LTE (Long Term Evolution)

- Z -

ancre

ZONE BLANCHE

En France, on appelle « zone blanche », les zones du territoire qui ne sont couvertes par aucun opérateur mobile. Il existe également des zones grises dans lesquelles un seul opérateur intervient. Depuis 2016, un programme « Zones blanches » piloté par l’Agence du Numérique prévoit de réduire cette « fracture numérique » en finançant la construction des infrastructures destinées à accueillir les antennes des opérateurs.