Ergonomie, budget, compatibilité, image… que faut-il étudier avant de faire son choix ? Réponse avec notre expert.

Pour Apostolos Teknetzis,‎ en charge de la sélection de la gamme Mobiles et de l’analyse marché et ventes chez Bouygues Telecom Entreprises, pour bien choisir, il faut d’abord comprendre le marché en lui-même.

« Aujourd’hui deux systèmes d’exploitation règnent sur le monde smartphone : Android, qui représente environ 80% et iOS pour les 20% restants. Les autres systèmes d’exploitation n’ont pas résisté à la pression de ces deux géants ».

Mais face à la dualité de l’offre, il faut être en mesure d’appliquer des critères de choix objectifs.

LE PRIX

Le système d’exploitation Google est ouvert et gratuit. Dès lors, Il gagne le combat sur le prix. De plus

« Android donne vraiment le choix car plusieurs versions du système coexistent simultanément et répondent à tous les segments du marché de l’entrée au haut de gamme avec de nombreuses marques et de nombreux modèles ».

Avec iOS en revanche, il n’existe qu’une marque (Apple) et un produit, l’iPhone dont les différentes versions affichent toutes un prix élevé.

Mais limiter son choix aux seules considérations financières serait sans doute hasardeux. Chaque OS possède ses qualités propres et force de reconnaître qu’en matière d’ergonomie, de simplicité de l’interface et d’appropriation intuitive des fonctionnalités, iOS est particulièrement convaincant, surtout pour des populations peu technophiles.

L’EXPÉRIENCE UTILISATEUR

 Parmi les atouts majeurs associés à iOS, il y a, en effet, l’ergonomie de l’interface.

« iOS est plus intuitif, plus simple d’utilisation et la version unique du système qui s’applique à tous les modèles d’iPhone en circulation est une réponse à la fragmentation des versions d’Android », continue Apostolos Teknetsis.

Avec iOS, la flotte est homogénéisée et sa gestion via une solution MDM (Mobile Device Management) est plus aisée. Par ailleurs, le DEP (Device Enrollment Programm), développé par Apple, qui permet d’enrôler rapidement et automatiquement tout nouveau smartphone dans la flotte, offre un confort incontestable au gestionnaire de flotte.

LA SÉCURITÉ

Côté protection des données, l’implémentation de la biométrie depuis l’iPhone 5S pour Apple a constitué un argument phare en matière de sécurité, de même que la possibilité de verrouiller un smartphone à distance.

De plus, la diversité des versions disponibles sur Android, la gestion des mises à jour, la compatibilité des applications peuvent poser problème. Pour Apostolos Teknetsis,

« l’ouverture d’Android peut constituer une menace sur le plan de la sécurité. Ainsi certains acteurs comme les Banques et Assurances, proscrivent d’emblée son usage ».

Mais Android a comblé son retard en la matière et les protections biométriques se généralisent peu à peu.

LA COMPATIBILITÉ DES APPLICATIONS MÉTIER

En revanche, sur le volet applicatif, Google Play Store, la parfaite intégration de tous les outils Google Google Drive, Google Talk, Agenda, permettent à Android d’offrir une expérience collaborative particulièrement large à ses utilisateurs. Plus ouvert, il réduit également les difficultés de développement d’applications métiers spécifiques.

L’IMAGE

Quand certaines entreprises optent pour une flotte mobile 100% iOS, le coût d’acquisition des smartphones reste parfois rédhibitoire.

« Pour maîtriser le budget, ces entreprises attribuent alors des modèles d’iPhone plus ou moins performants en fonction des positions des collaborateurs dans l’organigramme », indique l’observateur qui note qu’au smartphone, se rattache une dimension très statutaire dans l’entreprise.

« C’est un aspect qu’il ne faut pas négliger dans une optique RH », précise Apostolos Teknetsis.

Alors, selon votre secteur, votre métier, les outils collaboratifs à votre disposition, prenez le temps d’étudier la meilleure solution. Pour le faire, votre opérateur peut vous aiguiller dans votre choix.

 

Je souhaite être recontacté à ce sujet